Partenaires

logo PrefRegion

logo Cdg59

logo cdg62

ARS NPDC 124 71

 

  logo Ira

cnfpt

  logo ANFH

  DGAFP-logo

 fncdg

 

 

La "Mobilité Inter Fonctions Publiques" (MIFP)

 

Un projet initié en 2010


En juillet 2010, un « comité régional des employeurs publics » (CREP) est constitué dans la région Nord-Pas-de-Calais sous l’impulsion du Préfet de région. Il regroupe notamment les principaux employeurs publics de la région (fonction publique d’Etat, Territoriale et Hospitalière) et des opérateurs de formation (IRA de Lille, CNFPT et ANFH). Dans le cadre de ses travaux, ce comité régional s’est penché sur les sujets qui gagnent à être mis en commun entre les trois versants de la fonction publique (connaissance des métiers, développement des compétences, mobilités et passerelles entre employeurs, formation professionnelle, reclassement d’agents, …).

Dans un second temps, pendant l’année 2012, les acteurs de ce réseau ont émis le souhait d’unir leurs efforts au service d’un projet innovant faisant de l’emploi public un facteur d’attractivité de la région. L’axe porteur du projet est la mobilité locale inter fonctions publiques, avec comme optique de faciliter les mobilités de proximité et d’offrir aux agents des parcours professionnels locaux enrichissants.

Ce choix de la mobilité s’explique aisément par les nombreuses difficultés auxquelles les agents demeurent confrontés : méconnaissance des dispositifs (notamment pour les agents de catégorie C ou B), régimes indemnitaires et pratiques de gestion non convergents, etc.
Le projet « MIFP » a été lancé officiellement en novembre 2012 à l’occasion d’un forum tenu en préfecture de région rassemblant des acteurs locaux et nationaux.


Ambitions poursuivies


Le projet MIFP a pour ambition d’agir sur l’attractivité de la région Nord-Pas-de-Calais en favorisant la mobilité des agents publics, la gestion par les compétences et en améliorant leurs conditions d’exercice. Les enjeux du projet s’articulent autour de 4 grands axes :

 

  1. constituer un réseau régional d’employeurs publics pour échanger des informations sur les tendances du marché de l’emploi ;

  2. créer une école inter fonctions publiques de la mobilité destinée à diffuser une culture de la mobilité auprès des agents et à professionnaliser les responsables RH. ;

  3. constituer une boîte à outils inter fonctions publiques de la mobilité (tables de correspondances des métiers et familles de métiers, dictionnaires de compétences, instruments de veille juridique et jurisprudentielle…) ;

  4. réaliser des expérimentations sur le périmètre des 3 fonctions publiques.

 

 

Dès 2013, un projet devenu une initiative concrète


Le projet MIFP se décline en trois chantiers pilotés par des membres des trois versants de la fonction publique (Etat, Hospitalière et Territoriale) :

 

Parcours professionnels : recrutements, changements de poste ou de métier, gestion par les compétences, aide au reclassement.
Quelques exemples : accompagnements individualisés, organisation de concours communs, identification des compétences, GPEEC croisée avec logique territoriale, organisation du travail, coaching, etc...

 

Développement des compétences : formation, acquisition de compétences, échange de ressources, évaluation professionnelle et outil de développement des compétences. Mise en œuvre de formations inter fonctions publiques
Quelques exemples : ingénierie spécifique, accès à la formation, convention inter opérateurs, conception des outils de type référentiel, professionnalisation des acteurs, vivier de formateurs, mise à disposition de moyens logistiques, etc…

 

Communication-capitalisation : communication, outils, capitalisation et valorisation des travaux menés
Quelques exemples : plan de communication, charte graphique, espace collaboratif, référentiels partagés, bourse de l’emploi public, recherche et développement de partenariats, etc.

 

 

Le projet MIFP a été récompensé dans le cadre du grand prix du management public 2013, dans la catégorie « développement des compétences et formation »

 

 

 

 

 

 

L'initiative MIFP en détail. (pdf 430ko)